Retour sur Ze Lab' CPE

 

Ze Lab’ by H3C se veut le laboratoire des innovations de la performance énergétique du bâtiment. La première rencontre en septembre dernier à Paris avait inauguré le concept dans le cadre du Petit Palais.

 

Le 21 octobre à Lyon, la 2ème occurrence a permis de plancher sur les évolutions des contrats de performance énergétique et de leurs déclinaisons (CPE : MPPE ou MGPE, CREM, REM, contrats avec intéressement, etc.). Une quinzaine de représentants de 7 enseignes d’exploitation-maintenance ont confronté leurs expériences et leurs visions sur l’avenir de ces contrats avec celles de la maîtrise d’ouvrage.

 

Le mode participatif des échanges a permis de mettre en lumière la diversité induite dans les contrats par les différents périmètres techniques et les attentes du maître d’ouvrage, et que la complexité de la procédure tripartite maître d’ouvrage / AMO / opérateur nécessite engagement et dialogue, et donc une bonne connaissance réciproque préalable entre acteurs.

 

En savoir plus


 
2017 Save Ze Date
 
La prochaine édition de Ze Lab’ by H3C portera sur l’amélioration continue des bâtiments existants : nous vous inviterons à comparer les différentes méthodologies permettant de mettre sous contrôle et d’améliorer la performance énergétique de vos bâtiments : schémas directeurs, HQE Exploitation, ISO 50001, rétrocommissionnement, …
 
Le principe est d’explorer les avantages et inconvénients de chaque référentiel au travers de retours d’expérience concrets, pour découvrir la méthode la plus adaptée à vos objectifs et à vos contraintes.
 
Coming soon : D’autres Lab’ seront programmés tout au long de l’année 2017 dans la France entière : le programme complet est sous presse !
 
Réservez votre matinée du 24 janvier 2017 à Lyon !


Cogénération, des conditions nouvelles

 
De nouvelles conditions d'achat et de complément de rémunération pour la cogénération d'électricité et de chaleur valorisée à partir de gaz naturel sont parues. L'arrêté du 3 novembre stipule que les installations doivent être implantées sur le territoire métropolitain continental et présenter une efficacité énergétique particulière (haut rendement), fixée par l'arrêté du 20 juillet 2016.
 
Les conditions d'application du mécanisme et les tarifs applicables pour chaque catégorie d'installations sont décrits en fonction de la période contractuelle.
 
Notons que le décret du 28 mai définissait que :
- les nouvelles installations de cogénération d'une puissance installée inférieure ou égale à 300 kW bénéficient d'un contrat d'achat.
- Entre 300 et 1000 kW, les installations peuvent bénéficier d'un complément de rémunération, si elles sont nouvelles ou, pour les installations existantes, si des investissements de rénovation ont été réalisés.
 
En savoir plus